Bien-être : Pourquoi je n’achète plus de magazines féminins

Il y a quatre ans environ, je décidais de ne plus acheter de magazines féminins.

Je te raconte pourquoi…

Avant, je lisais au moins un magazine féminin par mois. Souvent plus.

Je les lisais du début à la fin (ou plutôt de la fin au début, je préfère).

J’adorais les astuces beauté, les articles psycho, les photos de mode…

A l’instant où je les parcourais, je passais un bon moment. Je me sentais bien.

Une fois le magasine terminé et fermé, je me sentais mal, je me sentais moche.

Un jour, j’ai compris pourquoi.

Voici mon analyse strictement personnelle…

Quand je lisais les articles qui me disaient grâce à quelle méthode ou quel produit j’allais devenir -plus- belle, je me projetais dans cette nouvelle personne que j’allais devenir en achetant ces cosmétiques et en faisant ces exercices avec mes cuisses, mes bras et mes fesses. Je me voyais belle, sexy, exceptionnelle et désirable.

En regardant les photos des filles, je me projetais sur elles (hé oui, vu que j’avais utilisé les mêmes crèmes qu’elles et que j’avais mangé la même chose tout en faisant mes exercices).

Puis je fermais mon magazine et je me voyais en vrai. Non je n’avais pas la peau lisse, les cheveux hyper volumineux, les cuisses fuselées, le ventre plat, le teint bronzé, les seins fermes et hauts…

J’étais moi. La jeune fille basique, moyenne, rien de sensationnel.

Je ne sais pas comment je me suis rendue compte de ça. Je ne me souviens vraiment pas comment j’ai décidé d’arrêter de feuilleter ces conneries.

Ce que je sais par contre, c’est que depuis que j’ai arrêté d’en lire (depuis quatre ans, donc), ma vision de moi-même a changé.

Parce-que je ne me compare plus à personne. Parce-que les seules femmes que je regarde, ce sont celles que je croise dans ma vie tous les jours, pas celles des magazines.

Et nous sommes toutes pareilles.

  • Nous avons de la cellulite parce-que c’est une réaction physique naturelle chez la Femme.
  • Nous avons des boutons parce-que nous avons des hormones qui évoluent sur 28 jours.
  • Nous avons les cheveux plats parce-qu’ils n’ont pas été coupés depuis un moment et qu’ils sont lourds.
  • Nous avons quelques kilos en trop parce-que nous ne sommes pas allées au sport depuis le début de l’hiver.
  • Nous avons du ventre parce-que nous n’avons pas bien mangé ces derniers jours.
  • Nous avons des cernes parce-que nous ne dormons pas assez.
  • Nous avons mauvaise mine parce-que nous n’allons pas à la plage tous les jours.

Et nous sommes MAGNIFIQUES.

  • Nous avons de beaux cheveux car nous en prenons soin chacune à notre façon.
  • Nous avons de belles fesses parce-que nous allons au boulot en vélo.
  • Nous avons une belle peau parce-que le jogging du dimanche élimine les toxines.
  • Nous avons une jolie silhouette parce-que nous mangeons sainement.

Depuis que je ne regarde plus les magazines féminins, je vis sans suivre de modes diverses et variées, je prends soin de moi de façon naturelle, je ne suis pas attirée par les pubs pour des cosmétiques, des aliments ou des gélules bonheur.

Je me trouve belle parce-que je suis une femme « normale », une femme tout ce qu’il y a de plus naturelle. Je n’ai plus de complexe. Je m’aime telle que je suis et lorsqu’un petit complexe pointe le bout de son nez je cherche d’où il vient et je l’accepte. S’il m’embête vraiment et que je pense pouvoir y remédier, je fais ce qu’il faut pour le faire partir ou l’atténuer. Sans vouloir à tout prix le cacher, et sans artifice. J’ai même totalement arrêté de me maquiller.

Les mannequins ont une vie que je ne leur envie absolument pas. La plupart ne mangent pas ce qu’elles veulent (voire rien), font peut-être du sport à outrance, doivent répondre à des exigences stupides, vivent dans la compétition en permanence, et surtout leurs photos sont RETOUCHÉES. En gros elles offrent une « base » à un photographe calé en Photoshop pour créer une femme qui n’existe pas.

Au lieu de te comparer aux nanas des magazines, des pubs et des séries télévisées qui ne reflètent pas la réalité, regarde les femmes dans la rue : elles sont comme toi ! Même la fille que tu croises tous les matins en te disant qu’elle est super belle a des complexes et des soucis.

Promis 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s