Ma taille de soutien-gorge

 

Avant, j’étais toujours gênée par mes soutiens-gorge. Ça me faisait mal, c’était vraiment inconfortable…

stock-photo-young-beautiful-woman-sitting-on-bed-in-pajamas-and-holding-hands-on-her-neck-rear-view-363769241

Jusqu’au jour où je suis entrée dans un (vrai) magasin de lingerie…

Finis H&Merde et les supermarchés, je voulais m’offrir un bel ensemble avec de la dentelle ! Ça remonte à plusieurs années mais je me souviendrai longtemps de cette journée.

Après avoir fait le tour de la boutique, je me suis faite aborder par une vendeuse qui m’a demandé si elle pouvait m’aider. Je lui ai montré plusieurs modèles qui me plaisaient et lui ai dit que j’avais envie de les essayer. Elle m’a demandé ma taille puis m’a installée dans une cabine avant de revenir avec les ensembles que j’avais choisis. J’en ai passé un premier et j’ai été surprise par la vendeuse qui m’a demandé comment ça se passait, puis si elle pouvait voir. Je me souviens lui avoir dit « oui » pour bien faire mais sans être gênée non plus par la situation. Elle a entrouvert le rideau de la cabine, m’a regardée, et m’a dit « Je pense que ce n’est pas la bonne taille, à mon avis vous faites un 90E » (je portais jusqu’à là du 95D). Un 90E, moi ? D’accord…

Elle est revenue avec le modèle à cette taille, je l’ai enfilé et là, la révélation ! Mais oui, c’était ça ! Ça tombait mieux et ça ne me faisait pas mal ! 

Depuis, je retourne toujours dans cette boutique pour acheter ma lingerie. Ce n’est pas une marque bio ni particulièrement éthique alors j’en cherche une qui corresponde autant à mes critères esthétiques que éthiques, mais pour l’instant je ne l’ai pas trouvée. Régulièrement, je demande à la vendeuse de vérifier que je porte toujours la bonne taille. Mon corps change de temps en temps et je préfère être sûre que ma taille n’a pas changé.

Quand je vais dans d’autres boutiques et que ma taille n’est pas dans les modèles qui me plaisent, on me dit quasi-systématiquement « il existe des correspondances, vous savez » mais je refuse toujours. Si je fais un tour de poitrine 90 avec un bonnet E, ce n’est pas pour me retrouver avec un tour de poitrine plus grand et un bonnet plus petit. Je n’ai jamais compris cette logique et les rares fois où j’ai essayé, ça n’a pas fonctionné.

J’avais envie de te raconter cette histoire car je vois constamment des femmes qui ont des soutiens-gorge non adaptés. Ça leur fait des bourrelets dans le dos, leurs seins débordent… ou alors, au contraire, les bonnets baillent et leurs seins sont à l’air quand elles se baissent. C’est dommage, elles seraient tellement plus mises en valeur avec des dessous à leurs tailles (je pourrais aussi écrire un article sur les bas de lingerie mais pas aujourd’hui). En plus, j’ose à peine imaginer les douleurs que certaines doivent ressentir avec un soutien-gorge qui ne maintient pas leur poitrine.

fig-1707104_960_720

Je ne défend pas coute que coute l’idée que le port du soutien-gorge est « obligatoire ». J’ai lu et entendu beaucoup de témoignages disant que ne pas porter de soutien-gorge était meilleur pour la poitrine, que ça favorisait l’élasticité de la peau et que du coup ça tombait moins avec l’âge et bien d’autres raisons. Je veux bien y croire, je ne suis pas contre. Seulement j’ai essayé et je ne me sens pas à l’aise sans dessous. Peut-être qu’un jour je changerai d’avis mais aujourd’hui je ne sors pas sans en porter.

En tout cas, s’il y a bien UNE situation durant laquelle il serait pour moi impossible de porter un mauvais soutien-gorge si on veut garder une jolie poitrine et un dos sans douleur, c’est durant les séances de sport ! Je croise tellement de femmes dont la poitrine fait des bonds incalculables quand elles courent que ça me dépasse. Comment tu fais ? On a l’impression que ta peau se détend littéralement quand tu cours… J’ai investi dans un soutien-gorge de sport ultra-efficace (genre quand je l’enfile j’ai l’impression que c’est un truc de contention) il y a quelques années et je ne regrette pas mon choix. C’est tellement confortable ! Finis les bloblotements pendant mes joggings, et les douleurs dans le dos en fin de séance.

D’accord, j’ai une grande taille de soutien-gorge, d’où l’importance peut-être que j’accorde à cette partie de mon corps (à cause des douleurs et tout ça), mais je pense que les poitrines plus menues sont également concernées.

stock-photo-young-teenage-girl-giving-thumb-up-as-sign-of-success-portrait-of-happy-smiling-anonymous-283826309

Vous êtes belles, prenez soin de vous les girls, et faites-le pour vous 😉

Publicités

Une réflexion sur “Ma taille de soutien-gorge

  1. Pingback: Ton soutien-gorge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s